01 - Le groupe de l’AFD

L’AFD est l’opérateur pivot de l’aide française au développement. C’est un établissement public de l’Etat (EPIC), et une institution financière spécialisée (IFS) au sens de la loi bancaire de 1984.

Outre l’AFD, le Groupe AFD comprend également PROPARCO, le FFEM et le CEFEB.

- 

Pour en savoir plus :

Le Groupe de l’Agence Française de Développement

- L’AFD

Opérateur pivot de l’aide française au développement est un établissement public de l’Etat. C’est une institution financière spécialisée. Outre l’AFD, le Groupe AFD comprend également PROPARCO, le FFEM et le CEFEB. L’AFD intervient dans plus de 80 pays en développement et dans l’ensemble des collectivités de l’outre-mer français. Elle dispose d’un réseau de 64 représentations réparties dans le monde, dont une à Dakar.

Pour son propre compte, l’AFD contribue, par ses concours financiers, à la réalisation de projets sociaux, d’infrastructures et productifs publics et privés, créateurs d’emplois. L’Agence développe des partenariats financiers et intellectuels avec d’autres bailleurs de fonds (ex. BAD, BAI, BM…) et contribue, en lien avec ses tutelles, à l’élaboration des politiques publiques et à l’influence française dans les sphères du développement. Par ailleurs, elle met en oeuvre et gère les concours d’ajustement structurel décidés par le Gouvernement français.

- PROPARCO

Pour le financement du secteur privé, le Groupe AFD déploie de nombreux outils de financement des entreprises et des projets du secteur privé.

Il intervient soit directement auprès du secteur privé, soit par le biais d’intermédiation financière, notamment auprès du système financier local. En outre, il développe des cofinancements avec d’autres organismes financiers, garantit des emprunts en monnaie locale afin de susciter de la part du secteur bancaire de proximité la mise en place de prêts à moyen ou long terme et participe à la création de fonds de garantie permettant aux banques locales de prendre des risques dans des conditions de plus grande sécurité.

Proparco est l’un des outils principaux d’intervention dans ce domaine, à côté du Département secteur financier et développement du secteur privé, créé au sein de l’AFD en 2001.

Créé en 1977, Proparco est une filiale détenue à hauteur de 66,8% par l’AFD. Son activité est consacrée au financement des projets d’investissements privés. Elle a doublé son capital social en 2001 en le portant à 142,56 millions d’euros, désormais partagé entre l’AFD et trente-sept actionnaires privés (établissements bancaires, organismes financiers, sociétés industrielles et de service). Au coeur du développement durable, Proparco intervient dans la plupart des pays les plus pauvres, au premier rang desquels ceux du continent africain, et peut intervenir aussi dans l’Outre-mer, en subsidiarité des établissements financiers locaux. La société inscrit ses concours financiers et ses prestations de services dans les thématiques prioritaires du groupe de l’AFD en s’efforçant de sélectionner les projets aux composantes les plus structurantes et reproductibles.

Pour en savoir plus, consulter le site de Proparco : www.proparco.fr

-Le Fonds Français pour l’Environnement Mondial/FFEM

L’AFD assure la gestion du secrétariat du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM).Elle siège à son comité de pilotage, instance de décision interministérielle présidée par la Direction du Trésor où sont représentés, outre l’AFD, les Ministères de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, des Affaires Etrangères, de l’Ecologie et du Développement Durable, de la Jeunesse, de l’Education et de la Recherche.

Créé par la France, ce Fonds vise une meilleure prise en compte de la protection de l’environnement mondial. Son action concerne la lutte contre l’effet de serre et les effets négatifs dus aux changements climatiques, la protection de la biodiversité, la protection des eaux internationales, la lutte contre la dégradation des sols incluant la désertification et le déboisement, l’élimination des polluants organiques persistants et la protection de la couche d’ozone. Tous les pays en développement et à économie en transition sont éligibles au FFEM mais celui-ci accorde cependant une priorité aux pays de la zone de solidarité prioritaire dont fait partie la Guinée.

Pour en savoir plus, consulter le site du FFEM :www.ffem.net

- Le Centre d’études financières, économiques et bancaires / CEFEB

L’article 8 des statuts de l’AFD inscrit la formation parmi les activités de développement mises en oeuvre par l’Etablissement. C’est dans ce cadre qu’intervient le CEFEB.

Créé en 1963, le CEFEB a formé plus de 10.000 cadres des pays de la zone d’intervention de l’Agence française de Développement. Sa mission est de former des cadres dans le secteur public ou privé, les organismes de développement, les services financiers et économiques de l’administration, les collectivités locales, les entreprises, les banques et institutions financières des pays ayant établi des relations avec le groupe de l’AFD. Aujourd’hui, le CEFEB développe des activités spécialisées dans les principaux domaines suivants :

- Politiques économiques et financières liées au développement

- Evaluation et gestion de projets et programmes de développement

- Nouvelles formes de développement et initiatives locales

- Appui au secteur privé et à la gestion d’entreprise. Le CEFEB est installé dans les locaux de la représentation de l’AFD à Marseille depuis 1995.

Pour en savoir plus, consulter le site du CEFEB :www.cefeb.org

Dernière modification : 28/11/2011

Haut de page