Ebola : point de situation au 27 août 2014

Sauf raison impérative, il est recommandé aux Français de suspendre tout projet de voyage dans les pays où des cas de fièvre hémorragique à virus Ebola sont avérés (Guinée, Sierra Leone, Libéria, Nigéria). Les ressortissants français en mission pour raisons professionnelles en Guinée et en Sierra Leone sont invités à se signaler auprès de l’Ambassade de France à Conakry. Contact : (+224) 631 354 210 ou (+224) 664 570 192 Email : cad.conakry-amba@diplomatie.gouv.fr

La Guinée-Bissau, la Côte d’ivoire et le Sénégal ont fermés leurs frontières avec la Guinée.

Point de situation du Mercredi 27 août 2014 (chiffres du 26 août - source OMS)

GUINEE

- Nouveaux cas enregistrés : 10 confirmés (Gueckedou 1, Macenta 6, Yomou 2, Dubreka 1).

- Bilan global : 490 cas confirmés dont 292 décès, répartis comme suit : Conakry (98 cas, 38 décès) ; Guékédou (207 cas, 166 décès) ; Macenta (99 cas, 51 décès) ; Dabola (1 cas décédé) ; Kissidougou (2 cas, 1 décès) ; Télimélé (23 cas, 7 décès) ; Boffa (19 cas, 11 décès) ; Kouroussa (2 cas, 2 décès) ; Dubreka (8 cas, 1 décès) ; Siguiri (6 cas, 3 décès) ; Pita (5 cas, 2 décés) ; Nzérékoré (10 cas, 5 cas décédés) ; Yomou (10 cas, 4 decès).

SIERRA LEONE

935 cas confirmés dont 341 décès (bilan actualisé au 25 août).

Guinée : télécharger la carte des districts touchés fournie par le Comité national de crise (Pdf)

PDF - 125.7 ko

La France maintient son dispositif d’aide à la Guinée :

— Rotation de médecins et de spécialistes de haut niveau pour appuyer le dispositif de lutte contre l’épidémie : arrivée à Conakry, le lundi 4 août, du professeur Noël TORDO, Directeur de centre de référence pour les fièvres hémorragiques virales de l’Institut Pasteur.

1. En Guinée, le foyer de l’épidémie se situe principalement dans deux préfectures en Guinée forestière dans les préfectures de Guékédou et Macenta.

En Sierra Leone dans la région frontalière de Kailahun dans l’Est du pays.

2. Veille sanitaire de l’Ambassade de France

-  L’Ambassade de France continue de suivre en temps réel l’évolution de la situation, en liaison avec le ministère guinéen de la Santé, l’OMS et les ONG présentes sur le terrain, ses partenaires européens, et, à Paris, avec le Centre de Crise du Ministère des Affaires étrangères.

3. Desserte Air France

-  Air France : 7 vols par semaine, au départ de Conakry le lundi, mardi, jeudi, samedi, à 19h20, arrivée à Paris-CDG à 05h35 (escale à Nouakchott), au départ de Conakry le mercredi, vendredi, dimanche à 21h50, arrivée à Paris-CDG à 05h55 ; au départ de Paris-CDG le lundi, mardi, jeudi, samedi, à 11h00, arrivée à Conakry à 17h05 (escale à Nouakchott), au départ de Paris-CDG le mercredi, vendredi, dimanche à 11h05, arrivée à Conakry à 17h25.

4. Conseils pratiques et recommandations

-  Ne pas se déplacer dans la zone du foyer principal de l’épidémie en Guinée forestière.
-  Ne pas manger de viande de brousse.
-  Se laver les mains fréquemment.
-  Ne pas toucher de façon prolongée des malades ayant une forte fièvre ou une gastro-entérite.
-  Quand une personne présente de la température, la conduite à tenir reste la suivante : recherche du paludisme, examen médical et surveillance pour suivre l’évolution de la maladie.
-  En cas de symptômes (fièvre, douleurs musculaires, etc.), vous êtes invités à prendre contact avec les services de l’ambassade de France, le centre médico-social au (+224) 656.44.87.45 (du lundi au vendredi de 08H30 à 12 h00 et de 14H à 17H15 et le samedi de 9H à 12h) et au (+224) 631.35.42.10 ou (+224) 664.57.01.92 en dehors des horaires d’ouverture.

Dernière modification : 28/10/2014

Haut de page