Le Prix franco-allemand des droits de l’Homme en Guinée attribué en 2016 à l’association Les Mêmes Droits pour Tous et à la fondation Binta Ann.

Le prix franco-allemand des droits de l’Homme en Guinée, créé en 2014, a pour objectif de mettre en lumière l’action remarquable d’organisations de la société civile guinéenne et de récompenser des actions collectives de terrain, menées en Guinée. Le thème retenu pour 2016 est la protection de l’enfance.

Faisant suite à un appel à candidatures, le jury, constitué de représentants des autorités guinéennes, de membres de la société civile guinéenne et des ambassadeurs de France et d’Allemagne, a examiné une vingtaine de dossiers. Il a décidé d’attribuer le premier prix à l’association Les Mêmes Droits pour Tous (MDT) et le second prix à la Fondation Binta Ann pour les Enfants et les Femmes (Fonbale).

JPEG - 74 ko
Le ministre de la justice félicite l’équipe de l’association Les Mêmes Droits pour Tous lors de l’attribution du premier prix.
JPEG - 69.1 ko
La ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de la protection de l’enfance félicite l’équipe de la Fondation Binta Ann lors de la remise du second prix.

La remise du prix a eu lieu le 23 novembre 2016 lors d’une soirée organisée au Centre culturel franco-guinéen, à laquelle ont assisté nombre des acteurs guinéens de la société civile et les plus autorités du pays (président de l’Assemblée nationale, ministre de la Justice, ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de la protection de l’enfance, ministre de l’unité nationale et de la citoyenneté). Les présidents de deux associations récompensées, M. Fréderic Loua et Mme Binta Ann, se sont vus remettre leur prix par les deux ambassadeurs, M. Jean-Marc Grosgurin et M. Matthias Veltin. Chaque prix décerné est accompagné d’une subvention permettant la poursuite des activités conduites.

L’association Les Mêmes Droits Pour Tous apporte un soutien juridique et judiciaire aux personnes les plus vulnérables (enfants, femmes, démunis, analphabètes, handicapés). Elle lutte en particulier pour que les enfants cessent d’être victimes d’abus physiques ou sexuels et que les auteurs de ces abus soient traduits en justice.

La Fondation Binta Ann pour les Enfants et les Femmes apporte un soutien moral, matériel et scolaire aux enfants les plus vulnérables afin d’améliorer leur scolarisation. Elle est également engagée dans la lutte contre l’excision et les violences sexuelles dont sont victimes les mineurs et les femmes.

Dernière modification : 25/11/2016

Haut de page