Mission de réponse aux urgences sanitaires

Le gouvernement français mobilise une vingtaine de réservistes de l’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (épidémiologistes, réanimateurs, infectiologues, médecins de santé publique), qui se relaieront pendant les trois prochains mois en Guinée pour accompagner les autorités et les équipes sanitaires locales.

Cinq experts français sont arrivés le jeudi 4 septembre à Conakry. Ces volontaires viennent compléter la contribution budgétaire aux besoins exprimés par l’OMS, annoncée lors du conseil des ministres du 27 août.

Depuis le début de l’épidémie, la France est fortement mobilisée pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l’Ouest, à travers ses instituts de recherche (en particulier l’INSERM et l’Institut Pasteur, qui ont identifié l’épidémie dès son origine et contribuent activement au diagnostic et à la surveillance de la maladie) et ses experts médicaux (qui appuient la prise en charge des malades, le contrôle de l’épidémie et la formation des personnels, aux côtés des organisations humanitaires locales, françaises et internationales).

Dernière modification : 28/10/2014

Haut de page