Prix FRANCO-ALLEMAND des Droits de l’Homme 2016

Le Prix Franco-Allemand des Droits de l’Homme est ouvert aux candidatures.

Ce prix, créé en 2014, a pour objectif de mettre en lumière l’action remarquable d’organisations de la société civile guinéenne et de récompenser des actions collectives de terrain, menées en Guinée.

Le thème retenu pour 2016 est la protection de l’enfance.
La Guinée a signé et ratifié la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant (CDE). La Constitution guinéenne contient des dispositions relatives aux droits des enfants. La Guinée a également adopté un Code de l’enfant qui incorpore la plupart des dispositions de la CDE.
Cependant, malgré des efforts importants des autorités publiques guinéennes notamment sur le plan juridique, et des acteurs de la société civile durant les dernières décennies, la situation des enfants en Guinée reste préoccupante.

Afin d’encourager des initiatives en faveurs de la protection de l’enfance, les ambassades d’Allemagne et de France à Conakry lancent un appel à projet.

Le lauréat se verra attribuer un voyage en France et en Allemagne pour rencontrer des organisations de défense des droits de l’enfant. En plus, il sera attribué d’une subvention financière pour la poursuite du projet décerné.
Le dossier de candidature rédigé en langue française ou en langue allemande doit comporter :

  1. une lettre de candidature présentée et signée par le président ou le responsable légal de l’ONG opératrice
  2. un dossier présentant en détail l’objectif et la description de la réalisation ou du projet soumis
  3. une présentation de l’ONG opératrice (statuts, réalisation, etc.)

Les candidats devront impérativement adresser leur dossier complet, avant la date limite de dépôt du 21 octobre 2016 aux chargés de mission au service de coopération et d’action culturelles à l’Ambassade de France ou à l’Ambassade d’Allemagne, par courrier ou par email (wi-10@cona.diplo.de / ghislain.poissonnier@diplomatie.gouv.fr). Le jury proclamera les résultats le 20 novembre 2016 dans le cadre d’un spectacle organisé au centre culturel franco-guinéen à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant.

Dernière modification : 17/10/2016

Haut de page