Sikasso, une première théâtrale au CCFG

Une première theâtrale au CCFG du Professeur Djibril Tamsir Niane, SIKASSO, qui n’avait jamais pu être jouée en Guinée en raison de la censure à l’époque de la Première république.

Le Centre Culturel franco-guinéen a rendu hommage, les 11 et 12 octobre, au professeur Djibril Tamsir Niane, historien et écrivain, en montant Sikasso. Ecrite au début des années 60, cette pièce relate l’un des épisodes marquants de l’avancée française en Guinée à la fin du XIXème siècle, avec le siège de la Citadelle de Sikasso, pourtant réputée invincible.

L'Ambassadeur de France et le Professeur Djibril Tamsir Niane - JPEG

Interdite à l’époque en raison d’une scène qui scandalisait (la « scène du marchand » qui est un aveu de la situation de pénurie dans laquelle était tombée la citadelle) Sikasso avait été produite au théâtre Daniel Sorano de Dakar en 1976. Elle n’avait jamais été mise en scène intégralement à Conakry. Dans une mise en scène d’Oumou Telli Diallo Keita, les comédiens des Sardines de Conakry ont rencontré un vif succès devant une salle comble, et en présence de l’auteur.

Les Sardines de Conakry interprètent SIKASSO - JPEG

Sikasso sera rediffusé samedi 19 octobre par la RTG, dans le cadre de la convention signée entre la télévision guinéenne et le Centre culturel.

Comme l’a annoncé l’Ambassadeur, la production de cette pièce historique est également le signal d’un cycle de conférences-débats à l’Institut français de Guinée sur le thème Histoire-histoires de la Guinée, qui débutera début 2014. Ce cycle sera placé sous le haut parrainage scientifique du PIDTN.

Pour en savoir plus sur la programmation et les activités du Centre culturel franco-guinéen : http://www.ccfg-conakry.org/

Dernière modification : 18/10/2013

Haut de page